Newsالأولى

COP28 : Casablanca résolument engagée dans les efforts de lutte contre le changement climatique

linapress

Une délégation d’élus locaux, conduite par Mme Nabila Rmili, Présidente de la Commune de Casablanca, a pris part à la 28e Conférence des Parties sur le Climat de l’ONU (COP28) qui se déroule du 30 novembre au 12 décembre 2023, à Dubaï.
Cette participation affirme l’engagement continu du Maroc envers les initiatives climatiques, depuis la COP22 tenue à Marrakech. La Commune de Casablanca s’est impliquée activement dans les discussions climatiques en soulignant le rôle crucial joué par collectivités territoriales dans les efforts visant l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre (GES) et la décarbonation.
Par ailleurs, Mme Nabila Rmili, en tant que Maire de Casablanca et invitée par Bloomberg Philanthropies, a participé au premier Sommet local d’action pour le climat. L’objectif était de mettre l’accent sur le rôle essentiel des acteurs locaux dans la réduction de l’empreinte carbone et d’accélérer les efforts nationaux vers une transition écologique et une économie verte et inclusive.
La conférence des maires organisée par Bloomberg Philanthropies a également offert l’occasion d’échanger avec d’autres maires tels que Mme Anne Hidalgo, Maire de Paris, M. Benoît Payan, Maire de Marseille, et M. Barthélémy Toye Dias, Maire de Dakar. Ces discussions ont porté sur les mécanismes de mise en œuvre des plans d’actions communaux, mettant l’accent sur le concept de “ville verte, inclusive et intelligente”. Pour information, la Fondation Bloomberg Philanthropies accompagne et soutient plus de 700 villes à travers le monde dont 12 seulement en Afrique.
Des rencontres avec d’autres maires, dont M. Jaime Collboni, Maire de Barcelone, ont ouvert des perspectives de collaboration future. A ce titre il est à noter que Casablanca sera l’invitée d’honneur du festival Mercè de Barcelone en septembre 2024, offrant ainsi des opportunités de partage d’expériences et de renforcement des liens.
En marge de l’événement, Mme Nabila Rmili a également eu des échanges avec la Secrétaire générale de la CGLU, Mme Emilia Saiz Carrancedo, axés sur les moyens dont Casablanca peut contribuer aux programmes internationaux d’inclusion.
Lors de ce séjour, Mme Rmili et la délégation l’accompagnant ont effectué des visites aux décharges publiques, usines de tri des déchets à Dubaï et ainsi qu’à une plateforme de nettoiement de la ville d’Abou Dhabi. Ces visites ont permis à la délégation de s’inspirer des meilleures pratiques internationales pour renforcer les programmes de la ville de Casablanca.
En marge des travaux de la COP 28, Madame Rmili a également partagé les défis liés au transport dans la ville et les solutions novatrices mises en œuvre pour encourager la mobilité durable dans une métropole en pleine croissance.
Il va sans dire que la Commune de Casablanca, consciente des enjeux climatiques et des impératifs de durabilité, déploie une stratégie proactive visant à inscrire la ville dans une trajectoire de développement respectueuse de l’environnement et inclusive pour tous ses habitants.
Cet engagement se manifeste à travers la concrétisation des actions prévues dans le Plan d’Action Communal 2022-2026, affirmant ainsi le rôle central de la ville dans la transition vers un avenir plus vert, équitable et intelligent.
Inéluctablement, ces démarches placent Casablanca au cœur des efforts environnementaux, sociaux et économiques. Cette orientation renvoie à la volonté de promouvoir un environnement urbain respectueux de la biodiversité et de favoriser des modes de vie durables.

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

زر الذهاب إلى الأعلى
إغلاق
إغلاق